Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

note

Cyberharcèlement : lecture académique de ce phénomène

  • Inclusion numérique et solidarité

Cyberharcèlement : lecture académique de ce phénomène

  • Inclusion numérique et solidarité

TÉLÉCHARGER LA NOTE

Download the note in english


Ce qu’il faut retenir 

  • La cyberviolence consiste en des violences ponctuelles alors que le cyberharcèlement consiste en des violences répétées.
  • Le déséquilibre de pouvoir entre le harceleur et la victime peut être lié aux compétences du premier relatives aux outils numériques.
  • Le réflexe de représailles peut être plus fort dans le cyberharcèlement ; ce qui fait que la victime devient l'agresseur.
  • La plupart des cas de cyberharcèlement se produisent en dehors de l'école.
  • Le cyberharcèlement touche de façon disproportionnée les filles, les membres des minorités sexuelles, raciales ou ethniques et les enfants ayant des problèmes de santé mentale et des problèmes de comportement.
  • Les victimes soutenues ou défendues par des témoins sont moins déprimées et anxieuses, ont une meilleure estime de soi et sont finalement moins rejetées par leurs pairs que les autres.
  • Quand les enfants comprennent que le cyberharcèlement n’est pas la norme, les taux de harcèlement diminuent.
  • Les programmes scolaires de lutte contre le cyberharcèlement sont moins efficaces s’ils sont conçus pour une période limitée, plutôt que pour une longue durée. 
  • Les élèves ont souvent l'impression que les enseignants et les adultes ne sont pas conscients du problème ou sont incapables de les aider efficacement ; ce qui les décourage de les informer.
  • Il existe un aspect de migration entre plateformes dans le cyberharcèlement qui mérite davantage de recherche.
  • Les enfants lisent et comprennent rarement les politiques de confidentialité des services qu'ils utilisent et ils ne comprennent pas les limites public-privé de ces espaces, ni les diverses options de sécurité et de recours qui leur sont offertes.
  • Les programmes de prévention et d'intervention les plus réussis concernent l'implication des enfants eux-mêmes.
  • Malgré une prolifération de ressources disponibles en ligne s'adressant aux internautes sur le sujet du cyberharcèlement, la recherche de conseils en ligne comme mécanisme de réaction s'avère moins efficace que d’autres stratégies chez les harcelés.

 

TÉLÉCHARGER LA NOTE

Download the note in english