Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

note

Danemark : Le volontarisme numérique

  • Politiques, institutions et démocratie

Danemark : Le volontarisme numérique

  • Politiques, institutions et démocratie

TÉLÉCHARGER LE CAHIER

 

Penser l’internet et le numérique invite à confronter les différentes pratiques, souvent propres aux contextes nationaux ou régionaux dans lesquels elles se développent, et les enjeux culturels qui y sont concomitants. Cette approche est inhérente au think tank Renaissance Numérique qui réunit des acteurs issus d’horizons divers, représentatifs de la diversité du monde numérique contemporain. C’est dans cette logique également que le think tank s’attache à réfléchir aux actions et politiques numériques mises en oeuvre à l’étranger.

Après l’Estonie et la Suisse, Renaissance Numérique s’est intéressé en 2019 au Danemark. À l’aube de la dématérialisation « à 100 % » des services publics en France, la politique publique numérique avancée de cet État scandinave et son passage éclair de la neuvième à la première place au classement mondial 2018 des Nations Unies concernant les pratiques de e-Gouvernement, en font un cas particulièrement intéressant à étudier.

Renaissance Numérique a ainsi organisé les 28 et 29 janvier 2019 un voyage d’étude à Copenhague, capitale du Danemark, dans l’objectif d’analyser la politique de transformation numérique du pays. Des agences publiques en charge de la transformation numérique de l’État aux entreprises privées qui ont participé à ce processus de numérisation, en passant par la plateforme publique de santé Sundhed.dk et l’équipe de l’Ambassadeur pour le numérique danois, Casper Klynge, les experts de Renaissance Numérique ont échangé avec une dizaine d’acteurs de l’écosystème numérique danois.

Faisant suite à ce voyage, ce cahier revient sur les enjeux de la politique numérique du Danemark, et plus particulièrement ses politiques en matière de transformation de l’État et de Techplomacy.

 


Groupe de travail

Julien Nocetti, Chercheur, Institut Français des Relations Internationales

Phiilippe Régnard, Directeur des Affaires publiques, Branche numérique, Groupe La Poste

Amal Taleb, Directrice des Affaires publiques, SAP France

Philippe Walter, Directeur Développement et Innovation, Division secteur public, Microsoft France 

Coordination

Jennyfer Chrétien, Déléguée générale, Renaissance Numérique

Rapporteure

Romane Malysza, Chargée de mission, Renaissance Numérique 

 


TÉLÉCHARGER LE CAHIER