Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

Fichier 1

Événement

Comment accorder le numérique au féminin ?

  • Libertés publiques et éthique
  • Aux Sources du Numérique
17 juin 2021

Comment accorder le numérique au féminin ?

  • Libertés publiques et éthique
17 juin 2021
17h30 à 18h30
L'événement sera diffusé en direct sur YouTube / https://www.youtube.com/watch?v=l_MU5wnfW7o

S'inscrire

 

Comment accorder le numérique au féminin ?

Le secteur du numérique, en pleine expansion, est très demandeur en futurs développeurs et ingénieurs. Mais, parallèlement, ce secteur devient de moins en moins féminin. En 2020, les femmes représentaient seulement 10 % des personnes étudiant l’informatique à l’Institut national de sciences appliquées (INSA) de Rennes, alors qu’elles représentaient 50 % des effectifs en 1980. Une tendance qui se confirme dans le monde professionnel : seulement 15 % des développeurs sont des femmes, et leur salaire est en moyenne 15 % inférieur à celui des hommes.

C’est le constat dressé par Anne-Marie Kermarrec, professeure en informatique à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) dans son ouvrage Numérique, compter avec les femmes (Éditions Odile Jacob, 2021). Le livre, divisé comme un alphabet, reprend pour chaque lettre un mot-clé illustrant les inégalités entre les femmes et les hommes dans le secteur numérique, que ce soit dans le recrutement ou encore les pratiques quotidiennes (réseaux sociaux, jeux vidéo…). Anne-Marie Kermarrec expose ainsi la persistance des stéréotypes et des biais, conscients ou inconscients, en croisant récits d’expériences, articles de presse et thèses scientifiques. L’occasion, au passage, de découvrir ou redécouvrir les portraits d’informaticiennes — Ada Lovelace, Grace Hopper… — bien souvent méconnues malgré leur apport considérable à l’informatique.

Anne-Marie Kermarrec souhaite également définir à travers cet ouvrage les grandes tendances qui se dégagent au sein du secteur numérique, comme la part des femmes présentes dans les différents métiers informatiques. D’après les données de l’Association for Computer Machinery (ACM), société internationale de l’informatique, les femmes sont ainsi plus présentes dans des domaines liés à l’informatique pure qu’aux mathématiques ; des domaines qui sont encore considérés comme peu “prestigieux”, à l’instar de la bio-informatique ou du secteur des bases de données.

Mais alors comment, à partir de ces différents constats, rendre le secteur numérique plus féminin ? Comment rendre plus attractives les études en informatique auprès des bachelières, et quelle éducation doit être pensée pour réduire les écarts de vocations ? Est-il possible de lutter contre les biais discriminatoires des systèmes, et notamment des technologies d’intelligence artificielle ?

Pour la 43ème édition d’“Aux Sources du Numérique”, le think tank Renaissance Numérique et l’agence Spintank vous invitent à un débat en présence d’Anne-Marie Kermarrec. Rendez-vous le jeudi 17 juin à 17h30, sur YouTube.

S'inscrire

Informations pratiques

17 juin 2021
17h30 à 18h30
L'événement sera diffusé en direct sur YouTube / https://www.youtube.com/watch?v=l_MU5wnfW7o

Les intervenants

Anne-Marie Kermarrec
Professeure à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne
Jennyfer Chrétien
Déléguée générale de Renaissance Numérique
Nicolas Vanbremeersch
Directeur et fondateur de Spintank

Nos soutiens

Logo spintank