Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

Fichier 1

Événement

Chiffrement : quel équilibre entre vie privée et sécurité nationale ?

  • Libertés publiques et éthique
28 octobre 2021

Chiffrement : quel équilibre entre vie privée et sécurité nationale ?

  • Libertés publiques et éthique
28 octobre 2021
9h à 10h30
En ligne | Inscription obligatoire /

S'inscrire

Fin avril 2021, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, déclarait qu’il était nécessaire de laisser le gouvernement « rentrer et faire des failles de sécurité » au sein des messageries cryptées pour mener des enquêtes. Une déclaration qui fait écho à celle des ministères américain, australien et britannique de la Justice, qui dans une prise de parole conjointe ont souligné les « défis importants à la sécurité publique » que pose le chiffrement moderne, et exhorté les acteurs de la tech à mettre en œuvre des « solutions raisonnables et techniquement réalisables » pour permettre aux autorités d'accéder à des portes dérobées (backdoors) lorsque cela est nécessaire. 

Ces demandes croissantes des autorités publiques soulèvent plusieurs enjeux. D’une part en matière de cybersécurité : peut-on réellement affaiblir les solutions de chiffrement sans fragiliser la cybersécurité des services informatiques concernés ? Les révélations récentes sur la société américaine Juniper Networks, celles du Washington Post concernant la société suisse Crypto AG ou plus récemment le projet Pegasus ont mis en lumière les risques de cet affaiblissement et la nécessité d’un encadrement robuste de ces pratiques. Par ailleurs, les enjeux de sécurité justifient-ils d’empiéter sur la vie privée des citoyens ? Alors que certains groupes de conversation sur Telegram ou WhatsApp réunissent plusieurs centaines de personnes, doit-on toutefois encore considérer ces espaces comme relevant de la vie privée ? Et dès lors, comment garantir l’équilibre entre le droit à la sécurité et le droit à la vie privée ?

À l’occasion du mois européen de la cybersécurité, le think tank Renaissance Numérique et Kaspersky France ont le plaisir de vous convier à un débat en ligne dédié à ces enjeux.

Réunissant experts en cybersécurité, fournisseurs de technologies, représentants des forces de l’ordre, chercheurs et avocats, cette table ronde visera à dresser un état des lieux des technologies de chiffrement et de leurs perspectives d’avenir, et à questionner le cadre juridique qui les entoure.


Parmi les intervenants :

Pierre-Yves Caniotti, Directeur de la Stratégie, de la Prospective et des Partenariats, Commandement de la Gendarmerie dans le Cyberespace (COMCyberGEND)

Étienne Drouard, Avocat associé, Hogan Lovells

Renaud Lifchitz, Chief Scientific Officer, Holiseum, et membre de l’Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l'Information (ARCSI)

Rayna Stamboliyska, Experte en diplomatie numérique et cybersécurité


S'inscrire

Inscriptions ouvertes jusqu'au 26 octobre 2021

Informations pratiques

28 octobre 2021
9h à 10h30
En ligne | Inscription obligatoire /