Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

tribune

Lutter contre le cyberharcèlement un engagement citoyen !

  • Libertés publiques et éthique

Lutter contre le cyberharcèlement un engagement citoyen !

  • Libertés publiques et éthique

La campagne communication pour la lutte contre la Cyberharcèlement lancée cette semaine par le Gouvenrment, est aussi une priorité pour Renaissance numérique. Renaissance Numérique y est engagé, cela fait parti de son ADN, comme l'éducation aux bonnes pratiques sur Internet. La connectivité permanente de notre environnement touche nos enfants et participe à la construction de leur identité.

Membre de RN, experte des usages Internet, je m’engage pour l’éducation au numérique et pour la protection de l’enfance.

Dès l'âge de 8-13 ans les enfants sont confrontés à des moqueries à l'école, dans leur entourage et avec leurs amis. Ces moqueries trouvent un prolongement multi-supports et multi-plateformes sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux.

Souvent les enfants restent trop longtemps silencieux quand les moqueries deviennent insultantes et si difficiles à assumer. Les enfants n'arrivent que très peu à parler à leurs proches de ces problèmes et avec Internet, les enfants considèrent que leurs parents et proches ne peuvent même pas comprendre ce qu’ils vivent. La définition du cyber-harcèlement est très difficile à évaluer : plus de 1,5 millions d’enfants sont harcelés en France chaque année selon certaines études. Les pouvoirs publics ont lancé les premières assises de lutte contre le harcèlement à l’école en 2010. C’était la première fois que le mot « harcèlement » entrait dans la réflexion et la sensibilisation du personnel pédagogique de l’encadrement scolaire. Aux Etats-Unis, c’est le Président qui s’est lui même engagé dans la lutte contre le cyber-bullying avec son épouse Michèle Obama : « Bullying prevention ». Les études aux Etats-Unis dès 2006 relevaient que 43 % des ados étaient victimes ou confrontés au cyberharcèlement. En 2008 ce sont les ¾ des jeunes qui y sont confrontés . Un rapport de la commission sur l’égalité et la non-discrimination du Conseil de l’Europe du 15 octobre 2013 sur le harcèlement s’intéresse à définir aussi le cyber-harcèlement . En France un projet de loi pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes en cours de discussion au Parlement, comporte un article 12bis nouveau réformant le code de l’éducation et y insère la notion de harcèlement.

Renaissance Numérique, depuis sa creation, travaille sur l’Internet citoyen et sur l’innovation au service de l’homme. Les usages et les bonnes pratiques sont au coeur de ses préoccupations. En plus d’un cadre réglementaire qui doit évoluer il est nécessaire d’offrir des services de lutte contre le cyber-harcèlement adaptés aux usages de l’Internet et de privilégier le dialogue intergenerationelle pour éviter toutes sortes de fractures numériques.


À propos d'Anne-Sophie Bordry

Anne-Sophie Bordry, membre de Renaissance Numérique, a créé l’application Stop Bashing! : une application smartphone qui offre un service dédié à la protection de l'enfance et à la lutte contre le cyber-harcèlement.

Les usages et l’éducation aux bonnes pratiques, comprendre quelles sont les limites à ne pas franchir, aider les enfants et les pré-ado à ne pas culpabiliser lorsqu’ils sont victimes de cyber-harcèlement : ce sont là les objectifs de l’application Stop bashing! Le premier service dédié à la lute contre le cyber harcèlement qui correspond aux usages de l’Internet des enfants. Avec l’appui des experts du secteur. Stop Bashing! est la première application smartphone gratuite au téléchargement et non profit qui propose un dialogue enfant-parent par image en temps réel et qui offre un accès à des 1/3 de confiance : service public Net Ecoute 0800 200 000 et en cas d'urgence : les secours 112.

Plus besoin de chercher les mots pour exprimer une difficulté, les enfants peuvent décider de dialoguer par images. Stop Bashing ! est une application adaptée aux usages Internet de la génération Y.

Serge TISSERON, docteur en psychiatrie, psychiatre, psychanalyste, auteur, grand expert de la protection des enfants sur Internet nous a confié son sentiment sur Stop Bashing! : "Il est essentiel que tout enfant subissant une agression puisse immédiatement la dénoncer de façon à retrouver une posture active".

 

Lien vers l’appli :

- Sur Apple Store

- http://www.stopbashing.com/