Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

rapport

Démocratie : 25 propositions pour un réenchantement numérique

  • Politiques, institutions et démocratie

Démocratie : 25 propositions pour un réenchantement numérique

  • Politiques, institutions et démocratie

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT

Leur objectif commun, alors que l’élection présidentielle approche, est de préciser quels sont les outils et les usages pour exercer la citoyenneté de demain. Le quinquennat qui s’achève a permis des avancées en la matière, notamment à travers le projet de loi pour une République numérique, et son mode d’élaboration collaboratif ; mais, la Fondation Jean-Jaurès et le think tank Renaissance Numérique souhaitent aujourd’hui que les pouvoirs publics aillent plus loin, pour imaginer une nouvelle démocratie où le collaboratif vient s’hybrider avec le représentatif, et bâtir un nouvel équilibre démocratique et institutionnel.

Ces propositions sont articulées autour de trois principes :

1. PARTICIPATION : le citoyen acteur continu de la démocratie

2. EXPÉRIMENTATION : les territoires comme laboratoires démocratiques

3. TRANSPARENCE : restaurer la confiance

Deux conditions de réussite ont été identifiées : 

1. IDENTITÉ : une identité numérique fiable, sécurisée, qui donne un accès simplifié aux participations publiques

2. ÉGALITÉ : former au « métier de citoyen »

Pour Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès, « le champ numérique est très prometteur, notamment en ce qu’il pourrait favoriser un meilleur équilibre démocratique entre les formes participatives qu'il faut promouvoir, et les formes représentatives, qu'il faut rénover ».

Pour Henri Isaac, président de Renaissance Numérique, « il est essentiel de repenser la place du citoyen dans notre système politique à l’aune des opportunités de participation et de transparence que permettent les nouvelles technologies numériques. Pour réussir, cette transformation doit se donner les moyens de former le citoyen à ses nouvelles responsabilités et de lui fournir une identité numérique lui permettant d’exercer ses droits et devoirs de citoyen en ligne ».

La démarche du groupe de travail « Citoyenneté numérique »

La complémentarité des deux partenaires, l’un expert des enjeux de vie publique, l’autre, spécialiste des questions numériques, a permis de formuler 25 propositions concrètes. Un groupe de travail commun a été mis en place et a mené plusieurs auditions, qui a permis de préfigurer les mesures opérationnelles que la Fondation Jean-Jaurès et Renaissance Numérique souhaitaient porter. Ces conclusions ont, par ailleurs, été présentées lors d’une émission web en direct, en marge du sommet pour un Gouvernement ouvert, jeudi 8 décembre, intitulée « Démocratie : le ré-enchantement numérique ? ». 

Aujourd’hui, la Fondation Jean-Jaurès et Renaissance Numérique apportent ces propositions au débat public et suivront leur appropriation par les différents candidats, dans un premier temps, puis par le nouvel exécutif dans un second temps. 

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT