Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

rapport

D'un modèle de santé curative à un modèle préventif grâce aux outils numériques

  • Economie, emploi et travail

D'un modèle de santé curative à un modèle préventif grâce aux outils numériques

  • Economie, emploi et travail

Le numérique a permis un saut quantitatif et qualitatif jamais égalé dans notre connaissance des individus, de leurs pratiques santé et bien être, et dans leur accompagnement personnel au quotidien. Alors que les assurances s’emparent aujourd’hui des nouvelles technologies objets connectés, applications mobiles et Big Data, l’Assurance Maladie pourrait, elle aussi, investir ces outils numériques pour constituer un levier efficace afin d'orienter son modèle vers un paradigme davantage préventif.

Dans ce livre blanc, Renaissance Numérique fournit un état des lieux des pratiques internationales et un témoignage d’experts permettant d’analyser les moyens d’action possibles pour que l’acteur public opère une telle transition numérique vers un modèle préventif.

Le think tank formule 16 propositions couvrant un large spectre de problématiques pour assurer la transition vers un système de santé préventif, allant de la formation des professionnels de santé à des solutions Big Data de lutte contre la fraude à la Sécurité sociale. Parmi les mesures phares de ce rapport :

  • Établir un système de labellisation des applications mobiles santé, des objets connectés et des dispositifs machine to machine pour garantir leur fiabilité et permettre leur utilisation par les professionnels de santé
  • Donner aux communautés de patients la possibilité, selon des critères définis, d’obtenir un statut d’association de patients pour leur permettre de devenir des acteurs de la démocratie sanitaire
  • Organiser une concertation nationale avec les acteurs publics, la CNIL, les représentants professionnels des assurances et les associations de patients et consommateurs pour encadrer le risque de pratiques bonus-malus santé par les assurances privées, qui pourraient induire des inégalités dans l’accès aux soins

Pour Henri Isaac, responsable du conseil scientifique et vice-Président de Renaissance Numérique, chargé de mission « Transformation numérique » à l’Université Paris Dauphine : « Notre livre blanc est une invitation à agir dès maintenant. Alors que de nombreux Français s’emparent d’ores et déjà du potentiel de l’e-santé, nous, acteurs du numérique, souhaitons voir la France engager vraiment sa transition numérique dans le domaine de la santé. Le numérique constitue en effet un formidable moyen pour faire évoluer la logique de notre système de santé, de le rendre plus efficace, plus agile et davantage participatif. Parmi nos 16 propositions, plusieurs pourraient être rapidement applicables et ce à moindre coût. »