Logo
Thématique
Economie, emploi et travail
Politiques, institutions et démocratie
Libertés publiques et éthique
Inclusion numérique et solidarité

Fichier 1

Événement

Hack the Hate : Mettre en capacité la société pour faire face à la haine en ligne

  • Inclusion numérique et solidarité
12 novembre 2018

Hack the Hate : Mettre en capacité la société pour faire face à la haine en ligne

  • Inclusion numérique et solidarité
12 novembre 2018
11h50 à 13h20
Siège de l'UNESCO / 7 place de Fontenoy, Paris, 75352

Renaissance Numérique, en partenariat avec Amnesty International et l’Institute for Strategic Dialogue, organise une table ronde sur le sujet de la haine en ligne dans le cadre de la 13e édition du Forum sur la Gouvernance de l’Internet. Elle se tiendra le lundi 12 novembre, de 11h50 à 13h20, au siège de l’UNESCO.

S’inscrire

 

De l’émergence d’Internet à l'avènement des réseaux sociaux, le numérique a considérablement modifié la façon dont les idées sont produites et la façon dont elles circulent. En élargissant la possibilité offerte à chacun d’entre nous de nous exprimer et de participer à de nombreux débats, la mise en réseaux numériques de la société ouvre ainsi la voie à une véritable démocratie discursive. Cependant, si celle-ci constitue une avancée démocratique sans précédent, elle ne va pas sans difficulté non plus. La dimension virale et universelle que donne Internet aux propos haineux apporte une complexité nouvelle et implique de définir de nouvelles approches.

Les dispositifs de signalement, principaux leviers d’action à disposition aujourd’hui, ne sont pas suffisants pour appréhender la globalité du phénomène. C’est pourquoi, sans remettre en question le respect du droit, il est nécessaire de faire émerger des solutions complémentaires.

L’événement Hack The Hate, qui réunira chercheurs, représentants de la société civile et du secteur privé, visera à interroger cette problématique et à partager les retours d’expérience issus du monde entier.

Deux principaux axes seront en débat :

  1. La nécessaire complémentarité des approches entre actions de l’État, initiatives des plateformes du numérique et engagement de la société civile et des citoyens ;
  2. Le besoin de promouvoir une nouvelle approche éducative ancrée dans l’ère numérique.

Cette mise en capacité de la société passera aussi nécessairement par la mise à disposition d’outils et de méthodes qui permettront de lever les difficultés actuelles pour rendre cet espace de débat plus apaisé. Parce que de nombreux dispositifs innovants existent à travers le monde, l’événement Hack The Hate cherchera également à mettre en lumière cette vitalité du terrain en ouvrant chaque thématique du débat par la présentation de projets inspirants par leur fondateur.


Les intervenants et porteurs de projet qui participeront :

  • Louis Brooke, Directeur général International de Breakthrough Media (Royaume-Uni) ;
  • Guillaume Buffet, Fondateur du projet Seriously et Vice-president de Renaissance Numérique (France) ;
  • Robi Chacha, Responsable du programme “Safety & Dignity” à Amnesty International (Kenya) ;
  • Tonei Glavinic, Directeur des opérations du Dangerous Speech Project (États-Unis) ;
  • Nalaka Gunawardene, Sociologue spécialisé dans les impacts sociaux, culturels et politiques des technologies de l’information et de la communication (Sri Lanka) ;
  • Cristiana Lucaci, Vice-présidente du Group of the European Youth for Change (Roumanie) ;
  • Christine Vidal, Co-directrice de l’association Le Bal (France) ;
  • Alexandria Walden, Responsable liberté d’expression et droits de l’Homme chez Google (États-Unis).
     

S’inscrire

En savoir plus sur le Forum sur la Gouvernance de l’Internet

 

Informations pratiques

12 novembre 2018
11h50 à 13h20
Siège de l'UNESCO / 7 place de Fontenoy, Paris, 75352